TEST TELEMARK DU HEAD MONSTER 88

Les conditions de neige de cet hiver 16/17 ont confiné bon nombre de telemarkeur sur les pistes. C'était l'occasion de partir à la recherche de skis typés "piste" tout en gardant un certain niveau de polyvalence. Le Head Monster 88 fait partie de ceux-là. Compte-rendu du test, suivez le guide ...

head monster spatule

Le matos du test :

  • Head Monster
  • Cotes 133/88/114 mm
  • Longueur 177 cm
  • Rayon 17.4 m
  • Fixations 22Design Vice (norme 75)
  • Rocker avant

Le test :

Eh non, désolé, je ne vous dirai pas où j'ai mis les fixations ... je ne travaille pas pour Internet ! Très de plaisanterie, j'ai bien d'autres choses à raconter sur ces skis et tout d'abord que je me suis vraiment fait plaisir. A tel point que j'ai prolongé le test d'une demi-journée supplémentaire.

Tout d'abord, il faut mettre les choses dans leur contexte. J'aime les télémark qui ne m'imposent pas un programme, c'est-à-dire que je préfère les skis à grand rayon sur lesquels c'est moi qui décide sur quelle courbe je vais tourner. Sur le papier, le Monster, avec ses cotes et particulièrement ses 17.4m de rayon a l'air séduisant et l'expérience de Bob (prénom d'emprunt !) et le professionnalisme de Bernard m'ont poussé à rechausser des Head.

Le premier jour du test, les conditions étaient idéales : poudreuse en bord de piste, neige bien dammée en haut et bien glacée au retour vers la  station. Premier contact avec la neige, premiers virages. Quelle surprise de constater qu'après seulement quelques courbes l'affaire est conclue, la prise en main est facile et rapide, même pour moi qui ai l'habitude des talons à rocker assez souples.

En poudre, force est de constater que ce n'est pas le terrain de jeu des Monster. Même si j'ai eu du plaisir, il a fallu quand même se battre un peu avec les talons pour qu'ils me laissent tranquille. Sur les bords de piste, là où ils sont peut-être le plus à l'aise avec des fixations de ski (si si, ça existe encore), il faut la jouer un peu "bulldozer" pour que ça passe et au fil de la journée, je les ai même trouvé assez joueur ... bon faut des cuisses quand même et du rythme !
La piste ... là, c'est l'éclate. Passé la sensation d'être sur des skis de fond (suis habitué à des 106mm au patin), les 88mm garantissent un changement de carres rapide mais pas piégeux. Les 17.4m du rayon leur confèrent une excellente stabilité en grands virages et le rocker avant permet de bien rentrer dans des courbes plus petites, mais ce n'est pas du slalom quand même. La sensation qu'on peut avoir de "jouer avec les rocker" sur des skis plus souples et plus larges est absente car il faut être précis avec le poids sur l'arrière du ski.
Débutants s'abstenir, il existe d'autres modèles qui vous feront évoluer plus facilement. Amoureux de la poudre, les Monster en 2e paires vous feront patienter en attendant qu'elle tombe en abondance. Mais la piste est ton quotidien, alors là, le Monster peut être un compagnon de jeu très sérieux, capable de procurer beaucoup beaucoup de plaisir et dont on ne se lasse pas.

En résumé, je qualifierais les Monster de "pistes polyvalents", sains, rapides et précis, pour qui est déjà à l'aise avec des telemark.

Les skis testés sont des modèles 2016/2017, Head reconduit le modèle pour la saison 2017/2018. Décision a été prise d'en proposer au magasin. Le modèle testé est à votre disposition pour vous faire votre propre avis et pourquoi pas, le précommander pour la saison prochaine.


  • [javascript protected email address]

ACTUELLEMENT

SOLDES SUR LES VELOS 2017

-> voir la liste