TEST TELERMARK MOVEMENT REVO 91

Quoi que je dise sur les nouveaux Revo 91 17/18 de Movement, ça ne sera jamais aussi bien que les sensations ressenties lors du test. Pour le compte-rendu, lisez la suite

REVO 91

Confiné sur les pistes, l'occasion de tester les tout nouveaux Movement Revo 91 tombait à pic. Et quelle journée !!! Au moment d'écrire cet article, les jambes sont encore un peu lourdes des efforts fournis durant la journée.

Le matos

  • Movement Revo 91 millésime 2018
  • Cotes 140/91/121mm
  • Longueur 176cm
  • Rayon 15 m
  • Fixations 22Design Vice (norme 75)
  • Rocker avant

Présentation

Il manquait à Movement un vrai "all-mountain" capable de vous emmener un peu partout avec un maximum de sensations. Le Revo 2017/2018 répond à cette attente et les premiers test version ski on révélé de belles et agréables surprises. Les tester monté en telemark tombait sous le sens. Voilà qui est fait mais avant tout il fallait déterminer la largeur, 82, 86 ou 91 mm au patin ? L'objectif étant de trouver des skis capables de carver sur piste et de se débrouiller dans la fraiche, voir la soupe, les 91mm se sont imposés tout naturellement. En fait il n'y avait pas encore de 86 dans la taille souhaitée, disponibles chez Movement. C'est guidé moi j'vous dis car le comportement général est tout à fait excellent.

Le test

Pas le temps de faire connaissance, les premiers virages ont été effectués directement sur neige dure en pente raide. Les Revo se sont montrés immédiatement très dociles et non, ils ne sont pas trop dur en spatule, ni en talon pour faire du telemark. Très rapidement le feeling est passé et j'ai pu faire à peu près tout ce que je voulais.

Virages courts : j'ai trouvé ça presque facile, c'est clair que quelques années de telemark dans les jambes ça aide ! 91mm de semelle sous les pieds c'est suffisant pour qu'ils ne soient pas trop vifs et pas trop pour qu'ils soient vifs quand même !!! ... en un mot, c'est "parfait" !

Virages carvés : c'est pas rentré tout de suite. Il a fallu prendre confiance. En moins d'une heure ce fut fait et là, quelles sensations ! Deux traces dans la neige derrière et une page blanche devant. Virages serrés et longs, tout est possible avec les Revo, la seule limite : la forme physique du moment ! Ce n'est pas que le flex des skis soit trop dur, mais bien qu'une fois qu'on a découvert le truc, on ne s'en lasse pas et je dois dire que je ne m'en suis pas privé.

Poudreuse : inscrite aux abonnés absents ce jour-là, on a euque du gros sel et de la soupe, des gros tas et des bosses. Dans ce terrain généralement fui par les skieurs, les Revo se sont transformés en jouet. 91mm c'est vraiment bien, très bien ! 140mm en spatule ça passe partout, sur tout et avec une aisance déconcertante. Pour la poudre, je vous promets que je mettrai ici même un complément dès que possible.

Neige à canon : Préparation aux petits oignons, 2° et 0.5° de tombée de carres et un résultat à la hauteur des attentes, ça trace tout bien comme il faut.

Pour qui les Revo ?

Débutant s'abstenir, mais sinon pour tout ceux qui veulent avoir des sensations dans les jambes et dans la tête aussi, les Revo sont une bonne thérapie. Avec une préférence pour les journées de piste.

 


  • [javascript protected email address]

ACTUELLEMENT

SOLDES SUR LES VELOS 2017

-> voir la liste