RETOUR D'EXPERIENCE SUR LA PRATIQUE E-VTT

De temps en temps, un ordinateur a besoin d'un "formatage", idem sur les idées qu'on se fait de la pratique de l'e-VTT ! Partage d'expérience après 500km au guidon d'un de ceux-ci.

L'EXPERIENCE E-BIKE

Le but de cet article n'est pas de parler du comportement des e-VTT, ceci ayant déjà fait l'objet d'un autre article, mais bien d'expliquer les possibilités qu'offrent de tels vélos. Après différentes sorties effectuée et une prise de recul nécessaire à toute bonne analyse, voici ce qu'on peut en dire :

Convaincu depuis plusieurs années de l'utilité des vélos électriques sur la route, ayant moi-même roulé durant deux ans avec un e-bike assisté  jusqu'à 45km/h, je n'ai jamais été séduit par l'idée qu'on pouvait aussi se faire "aider" à VTT, ni par les e-VTT eux-même. En été 2015, trois ans après tout le monde, Specialized jette un pavé dans la mare en sortant un E-VTT et puisqu'il s'agit de notre principal fournisseur de vélos, il a bien fallu se poser les bonnes questions sur cette pratique. Huit mois avant la disponibilité des premiers modèles de la gamme électrique de Specialized, la presse a été unanime pour ensencer les derniers nés de la firme de Morgan Hill. Pendant les semaines qui ont suivi les tests organisés pour la presse et les marchands (juillet 2015), la vraie question ne concernait plus l'utilité de ces vélos, mais de savoir quand ils seraient livrés et si on en aurait assez !

NOUVELLE PRATIQUE

La pratique E-VTT (ou VTTae) en est une à part entière, elle ne remplace pas le VTT, mais vient compléter la palette de pratiques différentes du vélo : XC - Trail - All mountain - DH et maintenant e-VTT (acronyme français : VTTAE)

Mais avant tout la pratique avec un e-VTT est celle que vous en ferez. Entendez par là que vous pouvez faire de l'extrême si c'est votre tasse de thé ou simplement de la balade loin de la circulation des grands axes, sur des chemins 4x4 dont nos forêts sont bardées ainsi que les petites routes juste bétonnés

levo-fsr-rathvel

CE QU'IL Y A DE DIFFERENT

L'assistance rend les montées plus faciles physiquement et permet de parcourir au moins 40% de distance en plus pendant la même durée. Le vélo est une dizaine de kg plus lourd, mais selon le réglage de l'assistance il peut être plus léger qu'un vélo de course. Les possibilités de réglages de la puissance et de l'accélération laissent le libre choix en matière de configuration, selon les critères du cycliste. L'usage de pneus 6Fattie (27.5"+), comprenez par là avec un plus grand volume d'air, confère au vélo une meilleure adhérence, une motricité hors-norme et rend le terrain beaucoup plus facile)

GESTION DE L'ENERGIE

A la question concernant un e-Bike qui est : "quelle est son autonomie ?", il est très difficile d'y répondre. Cela dépend de la vitesse du vélo, celle du vent, du profil de du parcours, du matériel utilisé (pneu), de la forme physique de la personne ainsi que de son poids et si on vous répond :"de l'âge du capitaine", c'est aussi intelligent que de donner une distance précise. Prenez tous ces critères, mélangez-les et bien malin qui pourra vous dire à partir de quand il faudra rentrer à la force des mollets. Pour exemple, entre la même personne qui roule à 12km/h sur un parcours ou 24km/m sur le même trajet, la distance parcourue avec la même quantité d'énergie électrique est divisée par 4 à la plus grande des deux vitesses (l'énergie nécessaire augmente au carré de la vitesse).

Mais il est important de savoir quelle distance vais-je pouvoir parcourir. A ceci Specialized a répondu intelligemment en retournant la question : Combien de km voulez-vous parcourir ? L'électronique de la batterie fait le reste et adapte la distribution de l'énergie afin que vous puissiez effectuer la distance voulue, selon le profil du parcours. Cerise sur le gâteau, vous pouvez choisir un % de sécurité restant. Et si ce n'est pas la distance, mais la durée qui vous intéresse, le réglage est tout aussi simple à effectuer. Explications dans la notice de l'appli Mission Control.

Trop compliqué, pas de soucis, nous (ou vous) réglons le système pour que vous puissiez utiliser les trois modes (Eco - Trail - Turbo) selon vos besoins.

levo-fsr-ruisseau

POUR QUI ?

  • Les vététistes jeune et moins jeunes qui roulent à fond, que ce soit en XC, trail ou enduro
  • Les personnes qui ne peuvent faire du VTT pour des raison de santé, de surpoids ou d'âge, etc ...
  • Les personnes qui veulent aller plus loin, et rouler plus facilement dans les montées
  • ... et certainement encore d'autres raisons, à vous de les trouver

Alors, gros coup de gourdin pour casser l'idée préconçue qu'un vélo électrique est réservé aux vieux et aux flemmards !!!

CONCLUSION

Ces commentaires sont le fruit de notre expérience et les feedback de nos client confirment que nous ne sommes pas à côté de la plaque ! Alors curieux d'essayer un e-VTT ? Pas encore convaincu, mais ouvert à effectuer un essai ? Nous avons ce qu'il faut au magasin pour tester. N'hésitez pas à nous contacter.

PRECISION ET COMPORTEMENT

En tant que promeneur je me suis parfois trouvé face à des vététistes au comportement imbécile et irrespectueux. Il est nécessaire que chacun prenne conscience que les autres sont plus importants. Quels autres ? ... les promeneurs, même si certains d'entre eux ne sont pas très sympas envers nous. Leur comportement est bien souvent le résultat de mauvaises expériences faites avec des vététistes. Alors montrons-leur, qu'on soit assisté par la force de nos deux mollets ou par toute une armée d'électrons, qu'un vététiste peut être très sympa ! En agissant ainsi il n'y aura pas de crainte à avoir concernant la pratique de notre sport favori.

Je pense que pour les sentiers de montagne, un afflux d'e-VTT annoncé par certains n'aura pas lieu. Un vététiste pomme en technique de devient pas un superman des bisses. L'e-VTT rend facile la montée, leurs pneus facilitent le passage à certains endroits, mais un sentier de 35cm de large, à flanc de falaise d'un côté et du gaz de l'autre, suivi d'une descente vertigineuse en lacets, restera  inabordable pour la plupart. Et s'il faut pousser ou porter les 22 kg, bon courage ! Pour ma part, si vous me rencontrez en montagne sur un e-VTT, c'est qu'il y a un vététiste de moins au même endroit !

 

 

 

 

 


  • [javascript protected email address]