VTT fleche

Pour ce qui est de la présentation et de la technique, on vous laisse découvrir sur le site officiel de Specialized tous les détails -> En voir plus

A nous le soin d'exprimer avec nos mots et notre expérience, le ressenti pendant les tests effectuées avec le Turbo Levo SL depuis sa sortie début 2020.

Expérience :

Faut le dire franchement, ce n'était pas la grande éclate de savoir que Specialized sortait une  E-VTT 2x moins puissant que le Turbo Levo. Pourquoi ? ... quand on connaît le plaisir et les possibilités de son frère aîné le Turbo Levo, difficile d'imaginer mieux avec un vélo moins puissant.

Alors comme toute nouveauté, je fais venir un vélo test le plus vite possible et avant de le jeter aux orties, j'y vais ... confinement ou pas, on dira que c'est pour "raisons professionnelles". A l'heure où j'écris ce billet, plus qu'une semaine avant la réouverture du magasin, je dois avouer que confinement voulait dire : ne pas mettre de vidéos en ligne pour faire trop envie à nos voisins qui, eux, n'ont pas le droit de sortir à vélo.

1ère sortie ... et les autres :

X-Country dans les pacours que je connais autour de chez moi. Pas très chaud sur le concept ... d'ailleurs il faisait franchement froid. Au final deux questions : 1- Pourquoi ne pas rouler tout simplement en musculaire avec un vélo franchement léger  ? / 2- Pourquoi diviser la puissance par deux si c'est pour ne pas rouler beaucoup plus vite qu'un musculaire ?

Je n'ai pas eu besoin de répondre à ces deux questions par moi-même, les réponses m'ont été données par les diverses sorties effectuées par la suite. Les voici résumées comme j'ai pu :

  • Le Levo SL m'a permi de rouler de manière plus "conventionnelle" grâce à son poids de 18kg. Les freinages, plus réalistes, ne nécessitent pas l'anticipation d'un vélo de plus de 22kg. Arrivé à la fameuse limite de 25km/h, le vélo continue d'accélérer sur les portions plates à la force des jambes, sans cette sensation qu'on a à faire avancer un char d'assaut.
  • La géométrie du vélo, calquée sur le fameux Stumpjumper, confère au vélo un comportement inégalé pour un E-VTT. J'ai retrouvé le plaisir du X-Country et du All-mountain léger.
  • Un des avantages de rouler en électrique est de pouvoir choisir l'effort qu'on voulait faire, notamment dans les montées. Ce n'est plus que jamais le cas avec la version SL du Turbo Levo. Comme son grand-frère le Tubo Levo le choix de la puissance dans le niveau d'assistance choisi est également un atout majeur, simplement la puissance max du Levo SL est divisée par deux par rapport à celle du Levo. Le vélo étant plus léger grâce au moteur et à la batterie, elle-même réduite à 320WH - (le moteur + la batterie du SL = poids de la batterie du Levo 700Wh !) - le comportement du vélo est ainsi plus réaliste et redonne le plaisir ressenti de pouvoir bouger le vélo presque comme un musculaire.
  • Alors oui, les montées rapides en Turbo où le moteur redonne 4x l'effort qu'on met sur les pédales c'est fini ... mais, et c'était mon apréhension, cela ne me manque pas. La dernière sortie était de monter droit en haut une piste d'enduro en prenant 500m d'un coup sur 4.5 km. La montée s'est faite sans problème si ce n'est que les racines glissantes ont fait déraper la roue arrière, comme avec le Turbo Levo. Le niveau d'assistance "Turbo" n'a été utilisé qu'en extrême recours sur des portions particulièrement raides.
    Avec l'extender de 160Wh ajouté à la batterie de 320WH, 5 à 6 montées/descentes auraient (l'orage a interrompu la sortie) possibles !

 Pour qui ?

  • Celui pour qui 22kg pour faire du VTT c'est trop loud et qui cherche, tout en choisissant son effort, la légèreté et la maniabilité
  • L'ornitologue - personne qui connaît tous les noms d'oiseaux - et qui en cite quelques un à chaque fois qu'il doit franchir trois fils électriques ou barbelés, en portant à bout de bras son VTTAE
  • Le vététiste qui trouve, année après années, les montées toujours plus longues et raides
  • Celui qui doit sortir le porte-monnaie à chaque fois que quelqu'un crie : "le dernier arrivé paie l'apéro"
  • Le VTTAE qui roule régulièrement avec des vététistes thermiques (musculaire qui chauffe dans les montées). Vélo trop lourd et débauche de puissance inutilisée. J'en ai fait partie à beaucoup de sorties le mercredi soir avec le magasin.
  • Celui qui ne veut plus revenir "éclaté" après chaque sortie engagée.
  • Une remise en forme après un "accident de la vie" où l'effort doit être mesuré et contrôlé
  • Pour moi, qui, au fil des sorties, a été convaincu de la polyvalence du Tubo SL.

Test-Bike :

 Modèle à tester lors d'une sortie le mercredi soir ou à partir du magasin -> En voir plus

Gammes des Turbo Levo SL chez Specialized -> En voir plus

 


  • [javascript protected email address]

NEWSLETTER

  • [javascript protected email address]

NEWSLETTER